Latest news

Voir toute l'actualité

Faire de l'UE un meilleur pôle d’attraction pour les étudiants et chercheurs étrangers

La Commission européenne prévoit de mettre à jour le cadre légal actuel régissant l'octroi d'un visa aux étudiants et aux chercheurs non ressortissants de l'Union européenne.


Latest news

L'Union européenne doit impérativement attirer des étudiants et chercheurs talentueux originaires de pays tiers, capables de contribuer, par leurs connaissances et compétences, à sa croissance et à sa compétitivité. Plus de 200.000 étudiants et chercheurs non européens saisissent chaque année la faculté qui leur est offerte de venir suivre leurs études ou faire de la recherche dans l'Union. Ils sont toutefois trop nombreux à se heurter à des obstacles administratifs inutiles. En effet, les règles actuelles d'obtention d'un visa d'étudiant ou d'un titre de séjour sont souvent complexes et floues; les procédures correspondantes peuvent être longues et varient sensiblement d’un État membre à l’autre, de sorte qu’il peut se révéler difficile, voire impossible, de circuler à l’intérieur de l'Union. Les États membres voient ainsi réduite leur possibilité de bénéficier d'un plus vaste vivier de talents et l'Union, son attractivité en tant que centre mondial d'excellence.

La Commission propose donc de faire en sorte qu'il soit plus aisé et plus attrayant pour les étudiants, les chercheurs et d'autres catégories de personnes qui sont ressortissants de pays tiers d'entrer et de séjourner sur le territoire de l'Union pendant des périodes supérieures à trois mois. La nouvelle réglementation fixera des délais plus clairs dans lesquels les autorités nationales devront se prononcer sur les demandes, elle offrira aux personnes concernées davantage de possibilités d'accès au marché du travail pendant leur séjour et facilitera la mobilité à l’intérieur de l'Union.

Plus d'infos